IA et données sensibles : une problématique de confiance

Aujourd'hui, partout dans le monde, quand un chercheur ou un data scientist veut utiliser un algorithme d'apprentissage machine pour créer un modèle de prédiction, il commence généralement par regrouper des données ou obtenir l'accès à un ensemble déjà constitué. Ensuite il observe ces données, consulte quelques statistiques descriptives, les manipule, etc. Un problème de confiance se pose alors : à partir du moment où on accède à des données, les seules protections qui subsistent contre une utilisation illégitime de ces données sont l'éthique et le droit - éthique du data scientist, droit des contrats ou accords qui encadrent l’utilisation des données. L’éthique et le droit, c’est-à-dire la confiance, qui est au coeur des travaux collaboratifs. Mais la confiance est-elle toujours suffisante ?

Read More